Membre Herbalife à Marseille

La malbouffe

De dernières études ont mis le doigt sur les effets de la mal-bouffe sur notre cerveau!

Lorsque vous manger au fast food, votre cerveau libère de la dopamine, substance chimique du cerveau qui génère un sentiment de plaisir. Votre cerveau aime ça et créé donc des nouveaux récepteurs à dopamine, et veut que vous mangiez toujours plus d'aliments sucrés & gras pour les déclencher. On rentre donc dans un système de dépendance.

Les sucres troublent la zone du cerveau appelée "l'hippocampe", qui gère la sensation de satiété et qui envoie sans cesse une impression de faim. Avez-vous déjà remarqué que lorsque vous mangez sucré jusqu'à l'overdose, vous vous sentez mal mais 30 minutes après vous en re-demandez. Etrange, non ?

Selon certaines études, les sucres raffinés seraient néfastes au développement neurologique des enfants dans le développement de leur cortex "pré-frontal" qui contrôle leurs impulsions, émotions et leurs humeurs.

Il a également été découvert que manger trop d'acides gras trans nuirait à la plasticité du cerveau.

Les conséquences : une communication moins fluide entre le cerveau et l'ensemble du corps, et une plus grande difficulté d'apprentissage.

La relation "mal-bouffe/dépression" est aussi en étude:

Cette relation manque encore de preuves mais beaucoup d'études tombent d'accord sur le fait que la "mal-bouffe' nuirait à la production de nouveaux neurones dans notre cerveau. C'est cette sous-productivité de jeunes neurones qui déclencherait ou accentuerait le phénomène méconnu de la "dépression".

Mais ne vous inquiétez pas, tout n'est pas irrémédiable, il faut juste prendre conscience que votre cerveau & votre corps sont à traiter avec la plus grande attention.

Commencez par adopter un bon petit déjeuner vitalité 

herbalife_marseille_banane_kiwi.jpg